Le Tournoi de la Pala d'or a vu le jour en 1999

PALA D'OR 1999

La première édition est remportée par les "jeunes" recrues du pôle DUVERGE - Daniel RAMOS.

PALA D'OR 2000 - 2001 - 2002

Le 4ème Open de pala gomme pleine de 2002 sera le dernier tournoi disputé au complexe de PINOT.
En effet, le grand projet "Aeroconstellation" qui prévoyait l'extension des usines d'assemblage d'AIRBUS, en vue du développement du programme A380, condamnait la zone de PINOT à disparaitre...

Finalistes Palador 2002

Pala d'Or 2002 A gauche, une des rares photos retrouvées illustre l'hégémonie de la paire blagnacaise Jean-Luc ACIN et Jean-Louis HIRIART, vainqueurs 3 années consécutives du trophée. Trophée historique, doré à l'or fin, qui pour la petite histoire, devait être remis en jeu tant qu'aucune équipe ne remportait le tournoi 3 fois de suite... Nos basques ont donc conservé l'objet, et le club a dû réinvestir...

Les finalistes en rouge, Benoit LEBORGNE et Fabrice HARAN.

Interruption de la PALA D'OR de 2003 à 2007

Juillet 2002 : le Complexe se refait une beauté (peintures, ravallements), visite du Président J.Chirac oblige...
Aôut 2002 : les premiers bulldozers envahissent la zone de PINOT, frappée d'alignement. La construction des usines d'assemblage de l'Airbus A380 est imminente. En solution de remplacement, la Mairie de Blagnac et Grand Toulouse octroient au BAP un quota de 6 heures le samedi au trinquet des ARGOULETS.
L'école de pelote est alors dissoute. Lentement mais surement, la désaffection gagne le club... au rythme du retard que prend la reconstruction d'un nouveau trinquet. fin 2006 :  Les travaux du nouveau trinquet de Blagnac vont bon train. Les aménagements intérieurs ont été présentés au Bureau. Rendez-vous est donc pris pour l'inauguration au printemps 2007.

PALA D'OR 2008

Pala d'or 2008
ELGUE/VIREPINTE s'adjugent sans surprise la 5ème édition de la Pala d'Or et repartent avec le tout nouveau trophée, création de JP Labarthe (alias BISTOUCOY)

A l'issue d'une très belle Finale, ponctuée de points époustouflants, les portésiens remportent en toute logique le trophée.

Mais il n'est pas de belle finale sans 4 brillants guerriers. Le public qui ne s'y est pas trompé, a salué la pugnacité des Tacistes PIGEAU/LORIOL qui n'ont jamais baissé les bras et auteurs d'une belle mais vaine remontée.
Score final de 40 à 35.

En lever de rideau, la finale CONSOLANTE qui opposait deux équipes du TCMS a vu la victoire sans appel de LABOURDETTE/DONIS face à LABARTHE/ZANETTE.

PALA D'OR 2009

Finale Pala d'Or
La passe de deux : ELGUE/VIREPINTE conservent leur titre

Finale intéressante sur le papier : d'un coté les portésiens ELGUE/VIREPINTE, derniers vainqueurs du tournoi, Champions de la Ligue en titre et invaincus en trinquet gomme depuis des années. Bref, l'équipe à battre, ultra favorite...
De l'autre, PERUSIN/St-AGNE, formidable équipe de copains, qui a gagné ses galons et la sympathie du public, par un jeu surprenant de tonicité, d'alternance et souvent esthétique.

Début des hostilités. Pas de round d'observation pour les bleus qui annoncent la couleur en martelant d'entrée PERUSIN et tentent d'imposer leur rythme. Philippe est présent, défend, relance, alterne son jeu et attaque. Mais en face, le jeu est bien en place, éprouvé, et tellement efficace...VIREPINTE, toujours serein, qui montre toute l'étendue de son jeu félin, ramène tout, ne cédant que sur quelques rares attaques au "laser". Jean-François déroule, et par son jeu tellement serré, oblige St-AGNE à défendre en le poussant le plus souvent à la faute. Alors les noirs vont tenter, à la moindre occasion, d'attaquer ELGUE, l'avant de Portets. Mais Sébastien le gaucher qui a dressé un rempart autour de son filet, repousse tous les assauts et relance formidablement le jeu sur son coup droit.
L'écart se creuse, inexorablement, mais les noirs de Pilota n'abdiquent pas, malgré la fatigue apparente de Philippe, et nous gratifient eux aussi jusqu'à la nobia de points superbes. Une salve d'applaudissements salue les quatre combattants, satisfaits d'avoir honoré leurs maillots - les noirs plutôt ruisselants - et d'avoir fourni une belle prestation.
Les bleus concluent 40 à 29, la hiérarchie est respectée, ELGUE/VIREPINTE restent les meilleurs et gardent le trophée en 2009.

PALA D'OR 2010

Finale Pala d'Or 2010
ELGUE/HARDOY au sommet

Enfin, la "Grande Finale" confrontait les deux équipes que tous les connaisseurs attendaient. Conformément à la tactique mise en place, ELGUE et HARDOY, vétus de noir, entammaient leur pilonnage au fond, en tentant d'éviter le redoutable Julien DOMINGO, au physique impressionnant. Très vite, l'arrière du Stadium, Guilhem DURAND livrait ses premières pelotes. Ensuite, tel un Cyborg en réacquisition balistique permanente, Stéphane HARDOY distillait ses coups meurtriers, bien secondé par un Sébastien ELGUE très affuté et plein de mordant.

Malgré sa démonstration de courage et de vaillance, Guilhem n'aura pu endiguer les assauts permanents des noirs, et les superbes "lachers à droite" souvent décisifs, posés par Julien dans son style acrobatique, n'auront pas suffi à déstabiliser l'équipe aux couleurs funestes.
C'est sur le score final de 40 à 20 que ELGUE remporte sa 3ème PALA D'OR consécutive et que Stéphane brandit son premier trophée aurifère.

PALA D'OR 2011

Finale 2011 Pala d'Or
Le titre 2011 pour DURAND/DOMINGO

La question avant la grande finale était de savoir si nos "rookies" blagnacais, LAFITTAU/PEREZ, auraient encore suffisamment de gaz, après leur éprouvante demi-finale du matin. Car l'équipe en face, c'est du "lourd", qui plus est, habituée aux grandes confrontations.

Le grand engagement physique a bien eu lieu. LAFITTAU rendant coup pour coup à son homologue DURAND ne devait pas fléchir, affirmant une pugnacité remarquable. Les toulousains allaient cependant prendre rapidement l'ascendant grâce à un DOMINGO d'une tonicité étonnante, qui a pu faire l'étalage d'un revers précis et d'un coup droit dévastateur. Dominateurs à l'échange, les noirs ont le plus souvent laissé PEREZ contraint à défendre, le privant ainsi de jouer du pan coupé, exercice dans lequel il excelle. Le rouleau compresseur stadiste ne baissera jamais de rythme et conclura cette rencontre sur le score de 40 à 30. DOMINGO/DURAND tiennent enfin cette PALA D'OR qui leur avait échappé l'an dernier.

La bonne résistance en finale des blancs aura confirmé une solide équipe blagnacaise, prédite à un bel avenir.

PALA D'OR 2012

Finale 2012 Pala d'Or
Une première pour PIGEAU/MORERE

Côté pala d'or, on espérait un coup d'éclat de la part des jeunes Hausseguy-Latrubesse ou la confirmation de la paire Perez-Laffittau, finalistes en 2011. Les 2 équipes subirent un terrible revers face aux redoutables pelotaris du Stade Toulousain, qui se retrouvaient en finale en toute logique.

Finale PDO : la hiérarchie ayant été respectée, cette finale 2012 de la PALA d'OR devenait une affaire interne au Stade toulousain. Autant dire qu'on est resté sur notre faim, tant les lauréats 2011, DOMINGO/DURAND auront souffert face à l'impressionnante patte gauche de Guillaume MORERE et au jeu posé et remarquablement intelligent de son arrière Christophe PIGEAU. Partie expédiée, 40-20, les rouges s'emparent du trophée. Vite fait, bien fait...

Finale PDA : Ils étaient challengers, le trinquet n'étant pas leur Cancha favorite - pas facile de jouer quand on vient du Gers -, pourtant ils auront mené toutes leurs parties de bout en bout, y compris la Finale de la PALA D'ARGENT. Les blagnacais Philippe et Patrick, malgré un dernier rush qui aura tenu le public en haleine, n'auront pas pu éviter cette courte défaite 38-40 qui consacre donc cette surprenante fratrie du TCMS. Bravo les FAGNOL brothers !

PALA D'OR 2013

Finale 2013 Pala d'Or
La passe de deux pour MORERE-PIGEAU

Les demies PALA D'OR : on a apprécié la remarquable prestation de Sylvain et Franck qui ont tenu la dragée haute aux tenants du titre, en ne s'inclinant qu'au troisième set. L'autre demie de la PALA D'OR : pas de miracle pour les Lagunak Boulze-Chassaing sévèrement battus par Domingo-Durand.

La finale 2013 : une partie 100% Stade Toulousain Pelote ! Victoire de la paire PIGEAU/MORERE.
Les deux sets très engagés (15-14, 15-13) ont offert aux spectateurs une belle bagarre tout en puissance.

Finale Pala d’Argent : La paire PINDAT/VANRENTERGHEM du Stade Toulousain, fraîchement créée, se paye le luxe de remporter le tournoi pour leur première participation, malgré la forte opposition de la paire ABAT/GANS !

PALA D'OR 2014

Voir la page PALA D'OR 2014

PALA D'OR 2015

Voir la page PALA D'OR 2015

mairie Blagnac